TOKINOWA notre forum notre travail de fan...avertissement!

 
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    TokiNoWa - Index du Forum -> Ce Forum: Actualité & MAJ de Toki No Wa (alias TNW)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
docteurzero
Admin. technique du forum


Inscrit le: 15 Fév 2003
Messages: 969
Localisation: RAMETAL...

MessagePosté le: 07 Oct , 2003 0:59 am gmt +0000    Sujet du message: TOKINOWA notre forum notre travail de fan...avertissement! Répondre en citant

je suis content du succès de tokinowa moi aussi watcha !!
(cf . http://www.tokinowa.net/viewtopic.php?t=641 )

et pour répondre avec mon ami à vos attentes, il était temps
de faire le point sur quelques soucis qui risquent de faire perdre
notre crédibilité à tous et ternir NOTRE forum... Confused

Avant tout : pas de piratage !! (car nous proposons notre aide régulièrement aux éditeurs pour des projets officiels)

1°/
j'ai remarqué que certains oublient que ce forum est destiné à tous!
donc merci de faire attention à votre language (oui moi aussi ça m'arrive ! Wink )...aidons les nouveaux à s'intégrer tranquillement et évitons aussi un peu les "private joke" lorsqu'il sont là (non je veux pas casser l'ambiance!!! mais les baton de crâbes ça peut être dure à suivre même pour moi Very Happy )

2°/
le point le plus important sans doute qui me fait écrire ce petit post Evil or Very Mad :
c'est bien entendu les quelques "pressions" & "problêmes" entre certains membres et aussi certains webmaster !
merci de rester courtois ici et surtout lorsque vous relevez une remarque blessante ou enervante :

1) contactez les admin pour trouver une solution rapide (voir effacer le post (message) désobligeant ! Idea

2) rêglez le problême avec la personne "entre adultes" et surtout ne pas SALIR le forum avec des posts qui m'emdorment par leur côté trop enfantin (dans le mauvais sens du terme!!) & qui seront dorénavant effacer par les administrateur de TOKINOWA pour ne pas gâcher notre boulot et celuil de nous tous !!! Idea

ps: pour le moment je garder les messages mise en cause mais bon ... je me retient tellement c'est mauvais ! on se croirait sur un forum de rencontre (non, non, promis! j'y suis jamais allé mon amour !! aïe AïE !!!)


voilà bonne continuation à tous sur notre forum !
je rêve encore à de nouveaux projets ensemble

DOC.0 ^^
Revenir en haut
docteurzero
Admin. technique du forum


Inscrit le: 15 Fév 2003
Messages: 969
Localisation: RAMETAL...

MessagePosté le: 28 Nov , 2003 12:24 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Amis du forum Tokinowa et du Webring Leiji Francophone,

Voici quelques remarques en rapport avec certaines actions effectuées sur notre forum ces derniers jours !
Certains ont eu la bonne idée de s’interroger sur la liberté d’expression au sein de Tokinowa…
Voici donc quelques éléments de réponses de la part de WATCHA et DOC.0 après quelques longues discussions téléphoniques nocturnes pour votre plaisir et notre plaisir…

1. Un des problèmes soulevés par tout support d’expression est sa portée (et ses limites).

2.
Vous me dire pourquoi des limites ? Comme chacun le sait, Internet fut critiqué par la possibilité à des groupes d’extrémistes (politique) ou des organisations (pédophilie, sectes) de s’exprimer librement…aussi il est clair qu’une net-etiquette a vu le jour pour que tout le monde puis ainsi s’exprimer dans le respect d’autrui.

3. Aussi il est évident qu’avec la naissance de TOKINOWA il y a 9 mois , nous avons mis en place comme le rappelais ce post de DOC.0 du mois d’octobre (cf. "TOKINOWA notre forum notre travail de fan...avertissement!" http://www.tokinowa.net/viewtopic.php?t=643) certaines règles élémentaires et où se situent certaines limites !

4. Croyez-nous ! Nous détestons les contraintes et les abus de pouvoir !!
Aussi, si il arrive que certains dépassent ces règles, nous pouvons soit supprimer les posts (les retournant par pm à l’auteur) soit fermer un accès au site temporairement. Tout simplement pour réfléchir entre administrateur et modérateur à une solution. (Ce n’est jamais définitif !). Avec une moyenne à 50 messages par jour dont des pointes à plus de 100, il faut bien stopper les hémorragies.

5. Nous sommes ici pour nous exprimer et il est évident que la censure tue l’expression & la spontanéité….aussi en 9 mois nous sommes intervenus que 2 fois pour vous rappeler vos devoirs ! Ce qui à notre avis est très positifs !

6. Enfin si vous dépasser ces limites et que vous n’êtes pas d’accord avec ces règles vous pouvez bien entendu utiliser les messages privés de Tokinowa ou bien vos adresses mails ! Car beaucoup de problèmes apparaissent lors d’une « confrontation » entre 2 personnes > un webmaster nous dit avoir vu son post se transformer (citation) en « champs de bataille »….
Aujourd’hui un projet nouveau et passionnant est stoppé net suite à ces abus et débordements…alors que le but du forum est à l’inverse de favoriser l’esprit d’équipe, le soutien mutuel et les actions constructives.

7. Quand à ceux qui se sont fait « attraper » qu’ils reste parmi nous serait un grand plaisir (vous arrêteriez de conduire après un excès de vitesse et une amende??) sinon ils n’ont pas forcément compris nos objectifs qui sont pourtant simples. Le forum est un outil pour :

- créer/soutenir et animer vos projets (individuels ou communs) autours de Leiji Matsumoto et son oeuvre.

- discuter et partager/défendre des opinions autours dans diverses catégories du forum

- animer et dynamiser ensemble le Webring Leiji francophone (comme décrit ici : http://webring.tokinowa.net/page.htm#2)


bonne continuation sur notre forum et paix à tous ! Very Happy

WATCHA et DOC.0 à votre service Exclamation
Revenir en haut
CPZ
Admin - Chevalier Pirate d'Arcadie


Inscrit le: 06 Mar 2003
Messages: 7724
Localisation: Et in Arcadia ego

MessagePosté le: 04 Nov , 2005 11:48 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Bon a savoir Exclamation

Comme dans la vie réelle, quand tu t'exprimes sur un blog, un forum, ou ton site perso, tu es soumis à certaines règles. Il est interdit de prononcer ou d'écrire certaines choses qui pourraient blesser ou manquer de respect à la personne à qui tu t'adresses ou que tu vises par tes propos, et donc de diffamer et d'injurier quelqu'un sur internet.

L'injure, c'est toutes les expressions visant une personne et qui manifestent un mépris, une critique infondée. Ce qui est pris en compte c'est à la fois les mots prononcés mais également la manière dont ils sont dits.

La diffamation, c'est lorsque tu insinues que quelqu'un a fait quelque chose de mal alors que cela n'est pas vrai. C'est dire de quelqu'un, par exemple, qu'il est un voleur. Il n'est pas nécessaire que le nom de la personne que tu attaques apparaisse. Dès lors que la personne peut être identifiée facilement, tu commets de la diffamation.

Les personnes qui diffament ou qui injurient des gens sur l'internet peuvent, dans certains cas, être condamnées par la justice. Lorsque ces personnes ont moins de 18 ans, leurs parents peuvent également être tenus de payer de l'argent pour réparer leurs bêtises.


http://www.abcloft.com/article.php3?id_article=18

Citation:
Vengeances sur Internet

Le réseau Internet, en permettant aux internautes de diffuser non seulement du texte, mais aussi des images, du son, voire de la vidéo, donne libre cours à des vengeances " interactives " : diffusion des images à caractère pornographique sans le consentement de la personne concernée, propos diffamatoires dans les forums de discussion... La question n’est, certes, pas nouvelle, mais elle présente toujours un grand intérêt pour les internautes. Il convient, ainsi, d’examiner dans quelles conditions ceux derniers peuvent voir leur responsabilité engagée, lorsqu’ils utilisent abusivement les modes de communication sur le Net.

I. Les forums de discussion : quelle responsabilité pour les auteurs de propos diffamatoires ?

Le forum de discussion est un " service permettant l’échange et la discussion sur un thème donné : chaque utilisateur peut lire à tout moment les interventions de tous les autres et apporter sa propre contribution sous forme d’articles " (Journal Officiel du 16 mars 1999).

Depuis l’adoption de la loi du 1er août 2000, modifiant la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, les services de communication en ligne autres que de correspondance privée sont considérés comme des services de communication audiovisuelle. A ce titre, les services de communication en ligne accessibles à un public indéterminé (sites web, forums de discussion, listes de discussion, chambre de discussion ...) sont soumis non seulement au respect du droit commun, mais aussi à la réglementation des services de communication audiovisuelle (loi du 30 septembre 1986), qui renvoie aux infractions commises par voie de presse prévues par la loi du 29 juillet 1881 (provocation aux crimes et délits, apologie des crimes de guerre, propos racistes, fausses nouvelles susceptibles de troubler l’ordre public, injures, diffamation ...).

L’auteur d’un message, sous réserve qu’il soit identifié, est donc le premier responsable au regard du droit commun. Dans une affaire récente, un internaute a été condamné à 18 mois d’emprisonnement par le Tribunal de Grande Instance de Paris (TGI Paris, 17e chambre, 26 mars 2002), pour avoir diffusé, de manière continue, des messages discriminatoires dans des forums de discussion.

L’internaute, participant dans un forum de discussion ou tout autre service de communication en ligne, accessible à un nombre illimité de personnes, doit, donc, éviter de tenir des propos portant atteinte à l’honneur ou à la dignité d’autres individus et faute de quoi il pourrait être poursuivi pour diffamation ou injure.

La diffamation est, en effet, définie par l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 comme " toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé ". Les éléments constitutifs du délit sont :

< l’allégation d’un fait précis ;
< la mise en cause d’une personne déterminée qui, même si elle n’est pas expressément nommée, peut être clairement identifiée ;
< une atteinte à l’honneur ou à la considération ;
< le caractère public de la diffamation.

La diffamation peut concerner tant des particuliers, qu’une personne ou groupe de personnes en raison de leur origine, race, religion, ethnie, un corps (tribunal, armée, administration publique) ou un fonctionnaire (agent de l’autorité publique, juré etc) en raison de sa fonction ou de sa qualité.

Au surplus, dans le cadre de cette infraction, l’intention coupable sera toujours présumée (L. 19 juillet 1881, art. 35bis), mais l’auteur de la diffamation pourra rapporter la preuve de sa bonne foi.

Il est, pourtant, possible de prouver la vérité diffamatoire, sauf lorsque l’imputation concerne la vie privée de la personne en cause ou se réfère à des faits remontant plus de dix ans ou à un fait constituant une infraction amnistiée ou prescrite.

En cas de diffamation publique, l’auteur peut être condamné à 1 an de prison et/ou 45000 euros d’amende (peines maximales). La diffamation est réputée commise le jour où l’écrit est porté à la connaissance du public, et mis à sa disposition. C’est donc à partir de ce jour qu’est supposé courir le délai de prescription de trois mois.

L’article 29 de la même loi définit également l’injure comme étant " toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait ". L’existence du délit d’injure est caractérisée par la réunion des quatre éléments suivants :

< l’emploi d’une expression outrageante, d’un terme de mépris ou d’une invective ;

< la désignation d’un corps ou d’une personne déterminée ;

< l’intention coupable ;

< la publicité.

Tout comme la diffamation publique, l’injure publique doit être réalisée par un des moyens visés à l’article 23 de la loi du 29 juillet 1881. En revanche, en matière d’injure aucune exception de vérité ne joue. Seule peut jouer l’exception de provocation, en cas d’injure à l’égard des particuliers.

Commise envers les particuliers par le biais d’un réseau électronique et non précédée de provocations, l’injure est punie d’une amende de 12000 euros, en application de l’article 33 de la loi du 29 juillet 1881.

II. Le droit à l’image et à la vie privée : une protection rigoureuse contre les abus commis sur Internet

Toute personne a sur son image et sur l’utilisation qui en est faite un droit absolu qui lui permet de s’opposer à sa reproduction et à sa diffusion sans son autorisation expresse et quel que soit le support utilisé.

Selon l’article 226-19 du Code Pénal " le fait, hors les cas prévus par la loi, de mettre ou de conserver en mémoire informatisée, sans l’accord exprès de l’intéressé, des données nominatives qui, directement ou indirectement, font apparaître les origines raciales ou les opinions politiques, philosophiques ou religieuses ou les appartenances syndicales ou les moeurs des personnes est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300.000 euros d’amende ".

Les articles 226-1 à 226-2 du CP répriment, également, la captation des paroles ou de l’image d’une personne sans son consentement et la conservation, diffusion ou utilisation d’un enregistrement provenant d’une atteinte à la vie privée.

En matière civile, l’article 9 C. Civ. dispose que "chacun à droit au respect de sa vie privée. Les juges peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toute mesure, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l’intimité de la vie privée ; ces mesures peuvent, s’il y a urgence, être ordonnées en référé".

Les tribunaux, de leur part, se montrent très rigoureux à l’égard d’une atteinte à l’image d’une personne commis sur Internet. Dans une affaire du 3 septembre 1997, un étudiant en informatique, qui avait voulu se venger d’une petite amie, avait diffusé sur l’Internet, depuis son ordinateur installé à son domicile, des photos à caractère pornographique la représentant. Retouchés numériquement, ces clichés avaient été accompagnés d’un commentaire sur ses moeurs.

Le tribunal de Privas a estimé que l’accusé avait mis et conservé en mémoire informatique des données nominatives faisant apparaître "directement ou indirectement" les moeurs, sans accord exprès de l’intéressée, acte sanctionné par l’article 226-19 du code pénal. La Cour d’appel de Nice a confirmé cette décision.

En somme, la victime d’une atteinte à son droit d’image peut au choix se pourvoir devant les juridictions civiles ou pénales (ou devant les deux et dans ce cas la juridiction civile devra attendre la décision de la juridiction pénale pour statuer). Mais elle pourra, si elle se constitue partie devant les juridictions répressives, recouvrir des dommages et intérêts pour le préjudice subi (réparation civile), simultanément à l’éventuelle condamnation pénale de l’auteur des faits litigieux.

Me Cahen Murielle

Avocat à la Cour d’Appel de Paris


Exclamation 2 sites utiles Exclamation

http://www.droitdunet.fr/ -> Le service d'information au grand public du Forum des droits sur l'internet

http://mediateurdunet.fr/fo/index.php -> Pour résoudre à l'amiable vos différends liés à l'internet

Citation:
Un internaute a mis en ligne des textes diffamatoires à mon encontre. Comment puis-je en obtenir la suppression ?

Si vous découvrez des contenus qui vous sont préjudiciables sur un site internet, vous pouvez tout d’abord contacter l’auteur des propos voire l’auteur du site si ce dernier est différent (cas d’un message posté sur un forum de discussion) expliquant avec précision les messages contestés.

En cas de refus, vous pouvez prendre contact avec l’hébergeur des contenus et lui demander d'intervenir pour tenter de résoudre le différend auprès du responsable du site. Ce dernier n’est pas tenu légalement de faire droit à cette demande.

A défaut, vous pouvez portez plainte en vous adressant directement au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche de chez vous.
Vous pouvez également contacter par courrier électronique :
- L’Office Central de Lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC) de la Direction Centrale de la Police Nationale ;
- la Gendarmerie Nationale.

Des modèles de courriers vous sont proposés sur le point de contact de l’AFA.

Pour vous aider dans vos démarches judiciaires, vous pouvez consulter les fiches suivantes :
- porter plainte [sur le site Service-public.fr] ;
- porter plainte avec constitution de partie civile [sur le site Service-public.fr].

Ces pages vous renseigneront utilement sur la procédure à suivre pour porter plainte, la manière dont s’engage un procès, les délais de prescription au-delà desquels vous perdez vos droits à saisir la justice pénale, les suites données à une plainte ou encore le coût d’un procès avec constitution de partie civile…

Attention de ne pas vous rendre coupable de dénonciation calomnieuse (articles 226-10 et suivants du Code pénal) en portant plainte contre une personne nommément désignée. La dénonciation dirigée contre une personne déterminée, d’un fait de nature à entraîner des sanctions que l'on sait totalement ou partiellement inexact, peut être punie de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende.

Enfin, sachez qu'un délai de prescription de 3 mois court à compter de la publication des propos diffamatoires. Passé ce délai, vous ne pourrez plus les faire condamner.

Textes de loi et jurisprudence

Article 226-10 du Code pénal
Sur le site Legifrance.gouv.fr

Liens pratiques

Point de contact de l'AFA
Site réalisé par l'Association des fournisseurs d'accès permettant de signaler la présence de contenus illégaux.

Adresses utiles

Gendarmerie nationale

judiciaire@gendarmerie.de...
www.gendarmerie.defense.g... OCLCTIC
101 Rue des 3 Fontanot
92000 NANTERRE
Tél : 01.49.27.49.27
Fax : 01.40.97.88.59
oclctic@interieur.gouv.fr
www.interieur.gouv.fr/rub...

Diffamation et injures sur l’internet : quel juge est compétent ?
Actualité du 12/02/2003


Dernière édition par CPZ le 22 Nov , 2005 13:15 pm gmt +0000; édité 1 fois
Revenir en haut
Watcha
Site Admin


Inscrit le: 24 Fév 2003
Messages: 3527
Localisation: Sous la bannière de la liberté

MessagePosté le: 04 Nov , 2005 20:23 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Merci d'attirer notre attention sur ce point.

Je confirme donc que si quiconque remarquait un message sur le forum entrant dans le cadre détaillé ci-dessus, il est invité à contacter
les admins (Watcha et Doc0)
- par PM (membres)
- ou par ce formulaire (visiteurs)

En plus des mentions légales et règlements précisés dans ce topic, j'en profite pour faire le petit rappel suivant : Toki No Wa est le forum du webring LEIJI francophone, qui a lui aussi quelques règles.
Revenir en haut
Watcha
Site Admin


Inscrit le: 24 Fév 2003
Messages: 3527
Localisation: Sous la bannière de la liberté

MessagePosté le: 27 Mar , 2006 23:17 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Important :

si vous ne trouvez plus un de vos messages et que vous n'avez pas eu de PM vous indiquant pourquoi il aurait été supprimé... c'est certainement qu'il aura simplement été déplacé :
- soit le sujet entier dans une autre section
- soit le message dans un autre topic

Vous pourrez utiliser la fonction "voir ses messages" sur la page d'accueil ou encore les fonctions "Rechercher" du menu pour retrouver votre message.
Revenir en haut
CPZ
Admin - Chevalier Pirate d'Arcadie


Inscrit le: 06 Mar 2003
Messages: 7724
Localisation: Et in Arcadia ego

MessagePosté le: 27 Sep , 2006 15:20 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, puisque apparemment ce n'est toujours pas clair pour tout le monde:

Arrow les posts de réglement de compte sont interdits. Une corbeille a été créée dans la partie webmaster, y seront balancées indistinctement toutes les attaques personnelles (et leurs corollaires: messages d'apaisement etc) sans rapport avec le sujet de discussion ; seule une poignée de privilégiés (les webmasters) y auront accès (et encore, à ce niveau là, ce n'est pas du privilège). Donc, même si ça défoule, ce n'est pas la peine de soulager votre coeur en public, non seulement c'est puéril mais en plus *Victor - Nettoyeur* sera toujours là pour passer un coup de karsher.

Sans compter que:

Arrow les administrateurs ont la possibilité de prononcer des exclusions temporaires envers les contrevenants, plutôt que de verrouiller un topic et de priver ainsi les autres membres du loisir d'y participer.

Merci de votre compréhension. Poussez pas le bouchon!

Peace & love sur ce forum, si vous voulez vous étriper allez faire ça dehors.
Revenir en haut
Watcha
Site Admin


Inscrit le: 24 Fév 2003
Messages: 3527
Localisation: Sous la bannière de la liberté

MessagePosté le: 24 Aoû , 2007 21:04 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

***IMPORTANT***

Suite à la présentation d'un "Procès verbal de constat" établi par un Huissier, il est de fait que CAPTAINHERLOCK a tenu sur notre forum des propos condamnables.

Il est reconnu que les textes incriminés ont été modérés après leur mise en ligne. La nature des propos ne concernait ni le forum, ni un autre membre du forum, mais un différend privé entre CAPTAINHERLOCK et le commanditaire du procès verbal.

Si chaque membre du forum est responsable de ses messages, créateurs et hébergeurs peuvent être inquiétés.

Soucieux que le forum ne soit pas utilisé comme le support d'action non légales, nous n'avons pas d'autre choix que de prendre ici une "mesure nécessaire et suffisante pour faire cesser le trouble".

Dont acte:
Arrow CAPTAINHERLOCK ne pourra plus laisser de message sur ce forum.

Arrow Le sujet concerné a été fermé pour de bon.

Arrow Il est demandé aux modérateurs d'être toujours plus attentifs et de ne tolérer aucun message illégal.


Ces mesures permettront normalement de garder le forum ouvert.

Pour info...
Citation:
La juridiction considère le créateur d'un site comme " responsable du contenu du site qu'il a créé et des informations qui circulent sur le réseau " dans la mesure où il dispose seul du pouvoir réel de contrôler les informations ou diffusions. Il voit sa responsabilité civile engagée étant donné qu'il a " l'obligation de respecter les règles légales ou les restrictions ou interdictions qu'imposent le droit et ne peut se retrancher derrière la nature de l'Internet pour mettre devant le fait accompli les personnes aux quelles la divulgation de propos illicites porte préjudice ". Par cette ordonnance, la juridiction impose également à l'hébergeur technique du forum une " obligation générale de prudence et de diligence. Le créateur du site qui propose un forum de discussion est soumis à une obligation de surveillance sur la totalité des contenus diffusés en raison de la maîtrise qu'il possède sur la diffusion des propos.
Revenir en haut
CPZ
Admin - Chevalier Pirate d'Arcadie


Inscrit le: 06 Mar 2003
Messages: 7724
Localisation: Et in Arcadia ego

MessagePosté le: 19 Aoû , 2014 17:35 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

*** RAPPEL DES REGLES DE BON SENS MENTIONNEES LORS DE L'INSCRIPTION A CE FORUM ***

Citation:
TokiNoWa - - Enregistrement - Règlement

Les administrateurs et modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettez donc que tous les messages postés sur ces forums expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non pas des administrateurs, ou modérateurs, ou webmestres (excepté les messages postés par eux-même) et par conséquent ne peuvent pas être tenus pour responsables.

Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, vulgaires, diffamatoires, menaçants, sexuels ou tout autre message qui violerait les lois applicables. Le faire peut vous conduire à être banni immédiatement de façon permanente (et votre fournisseur d'accès à internet en sera informé). L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin d'aider à faire respecter ces conditions. Vous êtes d'accord sur le fait que le webmestre, l'administrateur et les modérateurs de ce forum ont le droit de supprimer, éditer, déplacer ou verrouiller n'importe quel sujet de discussion à tout moment. En tant qu'utilisateur, vous êtes d'accord sur le fait que toutes les informations que vous donnerez ci-après seront stockées dans une base de données. Cependant, ces informations ne seront divulguées à aucune tierce personne ou société sans votre accord. Le webmestre, l'administrateur, et les modérateurs ne peuvent pas être tenus pour responsables si une tentative de piratage informatique conduit à l'accès de ces données.

Ce forum utilise les cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur. Ces cookies ne contiendront aucune information que vous aurez entré ci-après, ils servent uniquement à améliorer le confort d'utilisation. L'adresse e-mail est uniquement utilisée afin de confirmer les détails de votre enregistrement ainsi que votre mot de passe (et aussi pour vous envoyer un nouveau mot de passe dans la cas où vous l'oublieriez).

En vous enregistrant, vous vous portez garant du fait d'être en accord avec le règlement ci-dessus.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    TokiNoWa - Index du Forum -> Ce Forum: Actualité & MAJ de Toki No Wa (alias TNW) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Qui est en ligne ?
Qui est en ligne ? Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 352 le 04 Avr , 2019 0:12 am gmt +0000
Utilisateurs enregistrés: Aucun
en tchat    [ Login pour se joindre au tchat ]
Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes


Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Watcha Inside - Hébergement par enix
-
TokiNoWa pour tous les fans de Leiji Matsumoto et son oeuvre : Albator et Tochiro : Albator 78 (Uchu Kaizoku Captain Harlock) L'Atlantis de ma jeunesse (Waga Seishun no Arcadia) Albator 84 (Mugen Kido SSX) Cosmowarrior Zero Harlock Saga Endless Odyssey Gun Frontier, Maetel et Tetsuro : Galaxy Express 999 (GE999) Maetel Legend Space Symphony, Galaxy Railways, Emeraldas : Queen Emeraldas, Submarine Super 99, Yamato, Starzinger (SF Saiyuki Starzinger), Danguard A (Wakusei robot Danguard Ace), Interstella 5555...
 
© 2003-2199 TokiNoWa / Watcha - Leiji Matsumoto / Kodansha / Toei - All Rights Reserved Contactez-nous !