Maetel Legend sortie FR de prévue ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Répondre au sujet    TokiNoWa - Index du Forum -> Leiji Matsumoto et son oeuvre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Captain Marzhin
Tokinowiens de Rametal


Inscrit le: 07 Aoû 2004
Messages: 2806
Localisation: A une table du "saloon le moins cher de l'univers", sur la planète Heavymelder

MessagePosté le: 09 Nov , 2005 18:25 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Attention avec Discount Manga, moi j'avais commandé le box 1 de Galaxy Railways en avance et avec les retrads consécutifs ils m'avaient tout simplement oublié une fois le coffret sorti... Dans ces cas-là il ne faut pas hésiter à se rappeler à leur bon souvenir en ouvrant un "ticket" dans son compte client sur leur site.
Revenir en haut
Edomondo
extra-terrestre


Inscrit le: 25 Fév 2003
Messages: 1380
Localisation: Umai Umai Hoshi

MessagePosté le: 16 Nov , 2005 11:00 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Ouiiiiiii !! Je l'ai vu à Planet Saturn de Mérignac (33) ce week-end !
J'ai été surpris de tomber là-dessus, je pensais vraiment pas que le DVD était déjà sorti.
Revenir en haut
Captain Marzhin
Tokinowiens de Rametal


Inscrit le: 07 Aoû 2004
Messages: 2806
Localisation: A une table du "saloon le moins cher de l'univers", sur la planète Heavymelder

MessagePosté le: 17 Nov , 2005 11:14 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de regarder le DVD de Maetel Legend. On ne reviendra pas sur la piètre qualité de l'animé (animation sommaire, séquences réutilisées dix fois, incohérences de mise en scène, design assez laid...) et intéressons-nous au produit : la jaquette est soignée, malgré une petite étrangeté (le nom de Matsumoto est orthographié "Reiji" sur la face avant de la jaquette et "Leiji" sur la face arrière), l'interface DVD est bien foutue même si la typo choisie n'est pas très lisible. En revanche les sous-titres contiennent quelques erreurs, notamment (la plus voyante) la planète Râmetal qui devient "la planète Métalle"...

Bref, une édition moyenne pour un animé très médiocre.
Revenir en haut
Pierrot
HUMAIN


Inscrit le: 31 Mar 2003
Messages: 1261
Localisation: Partout ou se trouve de la japanime

MessagePosté le: 17 Nov , 2005 11:56 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois même qu'ils ne disent pas " la planète Métalle " mais " La Métalle ".

J'ai jeté un oeil sur le dvd, mais j'étais crevé et je me suis endormi.
Revenir en haut
Captain Marzhin
Tokinowiens de Rametal


Inscrit le: 07 Aoû 2004
Messages: 2806
Localisation: A une table du "saloon le moins cher de l'univers", sur la planète Heavymelder

MessagePosté le: 17 Nov , 2005 12:04 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Pierrot a écrit:
Je crois même qu'ils ne disent pas " la planète Métalle " mais " La Métalle ".


Ils l'appellent "La Métalle" à une ou deux reprises et "Métalle" tout court le reste du temps...
Revenir en haut
CPZ
Admin - Chevalier Pirate d'Arcadie


Inscrit le: 06 Mar 2003
Messages: 7610
Localisation: Et in Arcadia ego

MessagePosté le: 17 Nov , 2005 20:17 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vraiment l'anime de Leiji que j'apprécie le moins. Maetel et Emeraldas *kawaï!* avec de grands yeux, j'adore pas. Sans compter la musique (un supplice pour mes oreilles).
Dommage que l'anime ne soit pas à la hauteur de la jacquette, pourtant très prometteuse. Wink
Revenir en haut
Captain HardRock
Métalleux de l'espace


Inscrit le: 05 Mar 2003
Messages: 925
Localisation: Sur la planète Heavy-Metal (qui se trouve entre Heavy-Melder et Râ-Metal bien sûr !!)

MessagePosté le: 30 Nov , 2005 3:22 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai enfin pu voir ces OAV de Maetel Legend...

Disons que le résultat n'est pas aussi catastrophique que ce que je croyais jusqu'ici. Ça se laisse regarder mais il est vrai que ça ne laisse pas un souvenir impérissable...

L'histoire est super prévisible (bon ça, on s'en doutait) mais surtout l'ensemble (scénar, persos, ambiance) manque cruellement de profondeur.
Et puis on ne retrouve pas cette ambiance propre aux œuvres ayant un lien avec Maetel et le Triple9...

Bref, déçu mais pas complètement dégoûté...
Revenir en haut
Pierrot
HUMAIN


Inscrit le: 31 Mar 2003
Messages: 1261
Localisation: Partout ou se trouve de la japanime

MessagePosté le: 30 Nov , 2005 8:46 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

C'est clair que ça n'est pas non plus une horreur, et puis c'est quand même bien d'avoir eu une sortie en france, car depuis le retour de Leiji à l'animation c'était quand même l'une des rares oeuvres, avec Eternal Fantasy, à ne pas avoir été éditée en France.
Revenir en haut
Watcha
Site Admin


Inscrit le: 24 Fév 2003
Messages: 3525
Localisation: Sous la bannière de la liberté

MessagePosté le: 30 Nov , 2005 19:14 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Pierrot a écrit:
C'est clair que ça n'est pas non plus une horreur, et puis c'est quand même bien d'avoir eu une sortie en france, car depuis le retour de Leiji à l'animation c'était quand même l'une des rares oeuvres, avec Eternal Fantasy, à ne pas avoir été éditée en France.

... er Queen Emeraldas 3 et 4 Sad
Revenir en haut
Midori
Naufrageuse d'âmes


Inscrit le: 28 Juin 2003
Messages: 399

MessagePosté le: 30 Nov , 2005 21:25 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je persiste avec la reine du fond des temps Laughing
Revenir en haut
CPZ
Admin - Chevalier Pirate d'Arcadie


Inscrit le: 06 Mar 2003
Messages: 7610
Localisation: Et in Arcadia ego

MessagePosté le: 04 Déc , 2005 11:38 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Une critique a ete mise en ligne sur dvdanime.net Very Happy

Algol a écrit:
Image 3,5/5
Le master est de bonne facture et propose une imege nette, aux contours précis et aux couleurs bien rendues. On ne notera ni aliasing ni cross-coloration, mais on pourra par contre remarquer du bruit video sur les aplats bleu sombre, ainsi que du ghost framing. Les contours ont tendance à créneler lors des travellings et scrollings.

Son 4/5
La seule piste présente sur ce DVD est une très bonne stéréo, claire et bien équilibrée. Les effets stéréophoniques sont parfaitement exploités et on ne notera aucune distorsion sur les voix.

Menus
Les menus, fixes et accompagnés d'un fond sonore et de petits effets d'animation, sont très sobres. Le menu principal permet de lancer la lecture en continu et d'accéder aux sous-titres, au chapitrage et aux bandes-annonces.

Setup
Ce menu permet d'activer les sous-titres français ou néerlandais. Ces paramètres sont modifiables en cours de lecture à l'aide de la télécommande.

Chapitrage
Ce menu permet d'accéder à chacun des quatre chapitres découpant les deux OAV (générique de début, partie A, partie B, générique de fin).

Bonus
Il n'y a pas de bonus sur ce DVD.

Bandes-annonces
L'éditeur propose les bandes-annonces de Najica, Pretear, Hunter x Hunter, Ailes Grises, RahXephon et Texhnolyze.

Packaging
Le disque sérigraphié à l'effigie de Maetel est logé dans un boitier transparent orné d'une jaquette biface. La face avant présente une illustration d'Emeraldas et de Maetel, tandis que l'intérieur reprend en grand l'illustration de Maetel que l'on trouve sur la sérigraphie.

Interactivite 0,5/5
Packaging 3/5

Conclusion
Maetel Legend est l'une de ces oeuvres de Matsumoto qui ont du mal à trouver grâce auprès du grand public et à renouer avec le succès d'Albator ou de Galaxy Express 999. Il faut bien avouer que la réalisation est plate, ennuyeuse, voire particulièrement maladroite par moments, surtout en ce qui concerne les enchaînements et le montage. De plus, les scènes d'action (si on peut les appeler comme ça) manquent totalement de tension et de vraisemblance. Si l'on ajoute à cela une musique façon Charly Oleg qui a une sérieuse tendance à casser les oreilles, on obtient un portrait peu flatteur.
Pourtant, ces deux OAV ne manquent pas totalement de qualités: le character design est superbe et les décors sont réussis (même si on n'a pas vraiment l'impression de regarder un anime produit en 2000) et surtout le scénario parviendrait presque à faire oublier toutes les faiblesses citées plus haut. Il met en scènes trois personnages féminins absolument remarquables: d'un côté nous avons une reine Prometheum magnifiquement tragique qui lutte jusqu'à la fin contre sa lente déshumanisation afin de sauver son peuple et ses deux filles, et de l'autre deux princesses courageuses, la douce Maetel et la pugnace Emeraldas, qui assistent impuissantes au déclin de leur mère et qui vont décider de prendre en main leur destin. Ce sont les relations entre ces trois personnages qui sont le vrai moteur de l'oeuvre, et qui nous permettent de découvrir les événements qui ont marqué la jeunesse de deux des plus beaux personnages jamais créés par Matsumoto, l'éternelle voyageuse et la femme pirate. On oubliera par contre bien vite le méchant d'opérette qui passe le plus clair de son temps à boire du vin (pas très proprement d'ailleurs) assis sur son trône...

Niveau édition, on a ici droit au régime ultra-light de Dybex: boitier Amaray, une seule langue et pas un seul bonus à se mettre sous la dent. Heureusement, la qualité technique est très correcte et l'adaptation excellente.

Mon avis: Loin d'être un achat indispensable, Maetel Legend est avant tout destiné aux fanatiques de l'univers de Matsumoto ou à ceux qui souhaitent en découvrir plus sur le passé de Maetel et d'Emeraldas, dans une édition correcte mais bien légère...

Note du dvd 3/5
Note de l'anime 3,5/5
Revenir en haut
Watcha
Site Admin


Inscrit le: 24 Fév 2003
Messages: 3525
Localisation: Sous la bannière de la liberté

MessagePosté le: 05 Déc , 2005 22:59 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Rappel de l'histoire (avec images)...

http://www.geocities.com/rainbowow/engstory1.html
http://www.geocities.com/rainbowow/engstory2.html
Revenir en haut
Yoki
Poète machine


Inscrit le: 24 Fév 2003
Messages: 748
Localisation: Bruxelles, Belgique

MessagePosté le: 07 Déc , 2005 0:49 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Voici un titre qui a fait l'unanimité contre lui semble-t-il (outre dvdanime, lire http://www.animecritic.com/_metareview/viewtitle.php?aid=885). Confused
Revenir en haut
Watcha
Site Admin


Inscrit le: 24 Fév 2003
Messages: 3525
Localisation: Sous la bannière de la liberté

MessagePosté le: 07 Déc , 2005 12:22 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Pour info il est à environ 17 euro chez CDiscount.

http://www.cdiscount.com/mag/fich_prod.asp?prix=discount&navid=1041414&prodid=000000000000000000000000000000000000G044
Revenir en haut
Wellington
membre de l'arcadia grade I


Inscrit le: 26 Jan 2005
Messages: 39
Localisation: Canada

MessagePosté le: 09 Déc , 2005 15:25 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai visionné l'édition US hier soir, je ne connaissais pas du tout cette oeuvre avant de l'acheter. J'ai été très agréablement surpris et je ne rejoins pas du tout certaines critiques émises ici. On sait ce qu'il en est des goûts et des couleurs hein?

L'image est splendide, les dessins très beaux. Le trait me rappelle beaucoup ceux -décriés- de CWZ, et je pense que les 2 animes sont contemporains, ce qui expliquerait en partie. Y a-t-il un staff commun aussi? J'aime beaucoup cet effet donnant au trait une épaisseur variable, ça donne de la chaleur et de l'humanité au dessin, et ne l'écrase pas sous les méthodes de colorisation qui doivent être informatisées, je suppose. Ca donne à l'ensemble une finition exemplaire et pas une finition "produit à la chaîne". Emeraldas et Maetel sont superbes, je dois absolument me trouver un fond d'écran avec ces deux-là!

L'animation est torpillée par la répétition trop fréquente de scènes entières. J'en avais vraiment marre de re-re-revoir Hard Gear boire toujours le même verre et baver toujours du même côté. Ils auraient pu au moins en passer la moitié avec un flip à 180 degrés, histoire d'entretenir l'illusion de nouveauté...

La musique est le gros point faible. J'ai beau me dire qu'une partition aussi dépouillé et peu mélodique soutient bien le contexte de mécanisation d'un peuple, elle ne donne absolument pas de rythme à l'ensemble. En un sens j'ai trouvé ça intéressant, car (je délire peut-être hein?) toute la poussée émotive passe par le dessin, du coup. Gros plans sur les yeux, coulées de larmes, tremblements d'une main... c'est du mélo visuel, sans violons dégoulinants et un changement bien apprécié. Heureusement que le thème que l'on entend en générique de fin sauve la mise.

L'histoire est bien Conçue, la narration de Maetel pose d'entrée de jeu la notion d'un long flashback, et évite au scénario d'avoir à combler certains vides. On n'est pourtant pas uniquement servi à la première personne, les personnages secondaires servent à planter le contexte. Les héroïnes sont en plein dans le stéréotype (avoué au moins à deux reprises) des deux faces d'une même pièce, mais malgré cela elles ne sont pas monolithiques. Emeraldas montre son chagrin, Maetel montre sa détermination. Néanmoins l'histoire va vite, très vite. C'est une oeuvre courte, j'aurais aimé 50% de plus en longueur car les personnages principaux ne sont pas suffisamment développés.

Maetel Legend m'a fait rencontrer ce personnage que CWZ m'avait présenté. Autant dire que je ne la connaissais pas du tout! Ce que j'ai appris d'elle me satisfait pleinement, mais les personnes plus familières grace à GE 999 sont probablement d'un tout autre avis. Décrire l'histoire d'un personnage après son implantation ferme dans l'univers est plus simple, ça donne plus de souplesse vis à vis des événements passés et facilite un certain révisionisme. Par contre ça peut décevoir les fans qui s'attendent à quelque chose de précis.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    TokiNoWa - Index du Forum -> Leiji Matsumoto et son oeuvre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 4 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Qui est en ligne ?
Qui est en ligne ? Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 352 le 04 Avr , 2019 0:12 am gmt +0000
Utilisateurs enregistrés: Aucun
en tchat    [ Login pour se joindre au tchat ]
Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes


Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Watcha Inside - Hébergement par enix
-
TokiNoWa pour tous les fans de Leiji Matsumoto et son oeuvre : Albator et Tochiro : Albator 78 (Uchu Kaizoku Captain Harlock) L'Atlantis de ma jeunesse (Waga Seishun no Arcadia) Albator 84 (Mugen Kido SSX) Cosmowarrior Zero Harlock Saga Endless Odyssey Gun Frontier, Maetel et Tetsuro : Galaxy Express 999 (GE999) Maetel Legend Space Symphony, Galaxy Railways, Emeraldas : Queen Emeraldas, Submarine Super 99, Yamato, Starzinger (SF Saiyuki Starzinger), Danguard A (Wakusei robot Danguard Ace), Interstella 5555...
 
© 2003-2199 TokiNoWa / Watcha - Leiji Matsumoto / Kodansha / Toei - All Rights Reserved Contactez-nous !