les séries Yamato et leur liens avec les long métrages
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Répondre au sujet    TokiNoWa - Index du Forum -> La saga Yamato d'origine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlock
Tokinowiens de l'infini


Inscrit le: 23 Mai 2004
Messages: 7298
Localisation: à 148 000 années lumière d'Iskandar

MessagePosté le: 15 Sep , 2014 10:09 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

oui, il y a eu redif dans ces années là (il faudrait que je recherche pour plus de détail).
j'ai déjà lu que la première diffusion de 1974 avait eu peu d'audience, et que l'engouement était venu suite à une ou plusieurs redif dans les années suivantes.
Revenir en haut
Vilak
pirate


Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 123

MessagePosté le: 15 Sep , 2014 10:21 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien si tu fais ces recherches, je t'en remercierai vraiment beaucoup car c'est une information que j'aimerai beaucoup obtenir.

Goldorak a été diffusé le dimanche entre 19h et 19h30 sur Fuji TV du 5 octobre 75 au 27 février 1977
Revenir en haut
charlock
Tokinowiens de l'infini


Inscrit le: 23 Mai 2004
Messages: 7298
Localisation: à 148 000 années lumière d'Iskandar

MessagePosté le: 16 Sep , 2014 7:59 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

trouvé !
http://ourstarblazers.com/vault/127/
Citation:

1975 SEP 10 : TV series 1 starts rebroadcast (Sapporo, Hokkaido)
1976 JAN 22 : TV series starts rebroadcast on Yomiuri Network
1977 JUL 29 : TV series begins its second rerun on Yomiuri Television

reste à connaitre le créneau horaire, mais là je n'ai aucun souvenir de l'avoir déjà vu quelque part.

et puisque tu pointes la concomitance entre Goldorak et Yamato, pour ma part je me pose une autre question :
pourquoi Jacques Canestrier a-t-il ramené dans ses bagages un robot cornu plutôt qu'un cuirassé spatial ?
Grendizer lui semblait plus vendeur ? Grendizer était moins cher à l'épisode ? il préférait une série longue ? Yamato ne lui a pas été proposé ? ...
si ça se trouve il est seulement allé frapper à la porte de la Toei, tout simplement.
Revenir en haut
Vilak
pirate


Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 123

MessagePosté le: 16 Sep , 2014 10:22 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

charlock a écrit:
trouvé !
et puisque tu pointes la concomitance entre Goldorak et Yamato, pour ma part je me pose une autre question :
pourquoi Jacques Canestrier a-t-il ramené dans ses bagages un robot cornu plutôt qu'un cuirassé spatial ?
Grendizer lui semblait plus vendeur ? Grendizer était moins cher à l'épisode ? il préférait une série longue ? Yamato ne lui a pas été proposé ? ...
si ça se trouve il est seulement allé frapper à la porte de la Toei, tout simplement.


Merci merci merci!!!

J'ai regardé sur un calendrier perpétuel, il n'y a pas de dimanche dont ça doit être un mythe...

Ben en fait à l'époque Bruno-René Huchez travaillait pour une société d'import-export franco-japonaise. Il était au Japon quand il a vu Grendizer à la TV et a trouvé ça chouette. Pensant que ça marcherait en France, il a été voir la Toei et a fait acheter par Canestrier quatre lots de 13 épisodes.

En fait à l'époque 77/78, son seul fournisseur était la Toei, c'est pour ça que c'est Candy, San ku kai et Albator ont suivi bien vite. Ce n'est qu'après qu'il est allé voir ce que les autres sociétés avaient dans leur catalogue.

Tout n'est donc qu'un hasard. S'il avait vu Yamato à la TV, c'est peut-être cette série qu'il aurait ramené.
Revenir en haut
charlock
Tokinowiens de l'infini


Inscrit le: 23 Mai 2004
Messages: 7298
Localisation: à 148 000 années lumière d'Iskandar

MessagePosté le: 16 Sep , 2014 12:53 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

ça se tient, merci !
comme quoi, le héros d'une génération, ça ne tient pas à grand chose Laughing
Revenir en haut
Vilak
pirate


Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 123

MessagePosté le: 11 Juil , 2015 16:23 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai des précision sur ta question.

En fait à l'époque de ses voyages au Japon pour la société Marubeni (donc 73-77), le futur fondateur de IDDh ne connaissait que la Toei.

Il a rapidement pris une option pour Goldorak, Mazinger Z et Candy Candy.

Une fois qu'il a pu fourguer ces trois séries, qui devenaient un fardeau et une obsession pour lui, à l'Italie, l'Espagne puis la France, il a pu s'occuper de s'en procurer d'autre et de regarder ce que faisaient les autres sociétés d'animation (vers 78/79).

A cette époque Bruno-René Huchez choisissait lui même les dessins animés à acheter parmi les cassettes "Best of" que lui envoyaient les sociétés japonaises donc si on a pas eu Yamato, c'est parce que soit on ne lui a pas envoyé la cassette, soit parce qu'après visionnage il n'en a pas voulu.
Je penche plutôt pour la première solution car je ne trouve aucune trace de rapports avec Office Academy.

J'ai acheté l'autobiographie de Bruno-Rene Huchez sur Amazon. Le livre s'appelle "il était un fois... Goldorak". C'est un livre génial et très informatif, il y a quelques anecdotes amusantes sur l'arrivée d'Albator en France.
De plus, c'est l'auteur lui même qui vous l'envoie.

Et ça se confirme, Jacques Canestrier n'a été un acteur important dans l'histoire de Goldorak qu'une fois la série amené en Europe par Bruno René Huchez qui est bien donc le "découvreur" de Goldorak et des autres qui ont suivi...


Dernière édition par Vilak le 13 Juil , 2015 0:25 am gmt +0000; édité 3 fois
Revenir en haut
charlock
Tokinowiens de l'infini


Inscrit le: 23 Mai 2004
Messages: 7298
Localisation: à 148 000 années lumière d'Iskandar

MessagePosté le: 11 Juil , 2015 17:18 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

eh mais il a l'air passionnant ce bouquin, je n'en avais pas du tout entendu parler !
Revenir en haut
Vilak
pirate


Inscrit le: 06 Avr 2009
Messages: 123

MessagePosté le: 12 Juil , 2015 22:52 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai modifié mon précédent message car la façon dont BRH choisissait les séries qu'il vendait aux chaine françaises n'était pas clairement décrite dans ma phrase première.

charlock a écrit:
eh mais il a l'air passionnant ce bouquin, je n'en avais pas du tout entendu parler !



Oh il l'est!!!!! Et il faut le lire!

Il a été édité à compte d'auteur après une récolte de fond sur internet.
C'est donc une pièce à faible tirage et il ne faut pas compter sur une réédition.
Alors faites vite!
Revenir en haut
charlock
Tokinowiens de l'infini


Inscrit le: 23 Mai 2004
Messages: 7298
Localisation: à 148 000 années lumière d'Iskandar

MessagePosté le: 13 Juil , 2015 7:52 am gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

ahahah, le visuel ombré au dos manifestement issu de Queen Emeraldas Laughing ... ^^'

c'est commandé en tout cas Smile
Revenir en haut
veggie 11
corsaire de l'espace


Inscrit le: 05 Nov 2014
Messages: 86
Localisation: Valais (Alpes suisses)

MessagePosté le: 17 Sep , 2016 13:39 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

Lorsque j'ai vu les 5 films (enfin les 4 films et le téléfilm plus exactement) en octobre 2014, j'ai eu un mal fou à comprendre ce qui s'était passé entre le film 2 ''Saraba Uchû Senkan Yamato'' et le téléfilm (pour moi c'était le film 3 à l'époque).
J'avais fini le second film avec les protagonistes morts, un Yamato ravagé et visiblement détruit à jamais (vu que Kodai meurt en envoyant le vaisseau sur l'ennemi)... et je me retrouvait avec un début où tout le monde (sauf le machiniste) vivant, le Yamato toujours intact et un Shima qui mentionne une jeune femme qui m'était inconnue. C'est en voyant la seconde série et en comprenant la place du second film dans la chronologie que j'ai compris exactement de quoi il en retournait. Qu'en fait le second film est une fin alternative à la saga (la seule où Shima survit) et le téléfilm fait directement suite à la seconde série.


Et là je me suis rappelée qu'à une époque, TF1 Vidéo prévoyait de sortir les 5 films en DVD, comme c'était le cas aux USA et en Italie (sauf qu'eux ont aussi eu les séries TV). Si le projet s'était concrétisé, l'éditeur aurait sans doute dû écrire un livret expliquant les liens entre les différents anime de la saga Yamato, sinon le néophyte se retrouverait perdu comme je l'ai été ! Déjà que les mangas d'Akira Hio sortis chez Clair de Lune ont dû déstabiliser les lecteurs ayant suivi les 7 tomes, vu qu'AUCUN lien n'est expliqué dans les pages bonus (juste des commentaires et des souvenirs partagés par différents auteurs, très intéressants ceci dit).
Revenir en haut
charlock
Tokinowiens de l'infini


Inscrit le: 23 Mai 2004
Messages: 7298
Localisation: à 148 000 années lumière d'Iskandar

MessagePosté le: 22 Juin , 2017 16:09 pm gmt +0000    Sujet du message: Répondre en citant

suite de la discussion sur le livre de Bruno-René Huchez ici : http://www.tokinowa.net/viewtopic.php?p=83341#83341
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    TokiNoWa - Index du Forum -> La saga Yamato d'origine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Qui est en ligne ?
Qui est en ligne ? Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 352 le 04 Avr , 2019 0:12 am gmt +0000
Utilisateurs enregistrés: Aucun
en tchat    [ Login pour se joindre au tchat ]
Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes


Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Watcha Inside - Hébergement par enix
-
TokiNoWa pour tous les fans de Leiji Matsumoto et son oeuvre : Albator et Tochiro : Albator 78 (Uchu Kaizoku Captain Harlock) L'Atlantis de ma jeunesse (Waga Seishun no Arcadia) Albator 84 (Mugen Kido SSX) Cosmowarrior Zero Harlock Saga Endless Odyssey Gun Frontier, Maetel et Tetsuro : Galaxy Express 999 (GE999) Maetel Legend Space Symphony, Galaxy Railways, Emeraldas : Queen Emeraldas, Submarine Super 99, Yamato, Starzinger (SF Saiyuki Starzinger), Danguard A (Wakusei robot Danguard Ace), Interstella 5555...
 
© 2003-2199 TokiNoWa / Watcha - Leiji Matsumoto / Kodansha / Toei - All Rights Reserved Contactez-nous !